Cie La Pieuvre / Rebecca Journo

Whales

Résidences
Du 18 janvier au 19 janvier 2020 en Grand studio

portrait

Les sons émis par les baleines nous fascinent autant qu’il nous inspirent. Ces voix ancestrales semblent être capables de distordre le temps, de nous plonger dans un état d’introspection où l’espace interne devient immense et dense. Il est d’abord question d’aller du son vers le corps, de matérialiser les sensations que ces sons procurent.

Grâce à la récolte d’enregistrements de baleines à bosse et baleines boréales plus précisément auprès de chercheurs scientifiques en bioacoustique, nous avons construit un répertoire sonore, telle une base de recherche. Véritable étude par l’écoute, nous cherchons à nous familiariser, à ingérer ces sonorités afin qu’elles nous transforment et nous amènent vers la construction d’un imaginaire et d’un langage commun. En trio, l’écriture chorégraphique se recherche autour de l’élaboration d’un système d’interaction rythmique entre les corps. Les corps s’envisagent comme des archives contenant la mémoire de ces sons.

Whales se définit comme une expérience immersive pour le spectateur. Je me demande comment transcrire la sensation de profondeur et d’immensité, comment la proposition chorégraphique et sonore vient distordre le temps et l’espace. Le projet souhaite attiser la curiosité sur ces êtres grandiloquents telle une mise en perspective nécessaire et essentielle.

Objectifs du temps de résidence : Finaliser la création du projet Whales pour la date de première le 18 mars 2020.

Soutiens : Collectif 12, CCN de Rennes, Maison Populaire de Montreuil, L’étoile du Nord, Centre Culturel Houdremont, Emmetrop / Co Producteur : Danse Dense, Les petites scènes ouvertes