Cie Le Siamang / Carole Steine

Canopée

Dispositif performatif immersif dans le paysage pour deux danseurs et un créateur sonores

Résidences
Du 18 mai au 29 mai 2020 en Petit studio

Dans la densité des feuillages de la Canopée, de Brocéliande, d’Amazonie, ou équatoriale d’Indonésie, nous parviennent des bruits, des cris, proches, lointains, connus, inconnus, réels, imaginaires. Des mouvements nous parviennent, intérieurs, extérieurs, les nôtres, ceux de la forêt, ils nous touchent et au delà de la compréhension, ils nous mettent nous-mêmes en mouvement et en voix. Notre perception s’oriente, se désoriente, compose et recompose un paysage en perpétuelle transformation.

Considérée comme un habitat, un écosystème, tant elle est riche en biodiversité et en production biologique, la Canopée est aussi une zone d’échange, de recyclage, de transformation de l’air, du carbone en oxygène, soutenant la respiration et le vivant. Et si à cet étage, les feuilles poussent, parfois à des hauteurs vertigineuses, c’est aussi à partir de tout ce qui se tisse et se trame en dessous, dans l’ombre, au fil des années, des siècles.

Objectifs du temps de résidence

Finaliser l’écriture du dispositif et faire des essais avec différents publics.


Carole STEINE : conception, danse sonore
Pedro PRAZERES : danse sonore
Antoine FREYCHET : composition et installation sonores
Crédit photographique : Elodie Guignard

Avec le soutien de la Ville de Rennes

Accueils studios : Domaine de Kerguéhennec, La Fabrique Dervallières Nantes, Réservoir Danse